Mazda CX-9 2018

09 décembre 2017, Jean-Sébastien Poudrier

Mazda CX-9 2018

Vous savez, critiqué un modèle d'entrée de gamme ou un modèle compact, c'est facile, car ces derniers doivent souvent faire de lourd compromis pour être compétitif et les journalistes automobiles s'en donne à coeur joie. Toutefois, lorsqu'on s'attaque à un véhicule comme le Mazda CX-9, trouver des défauts est plutôt synonyme de caprice que de problème réel, surtout avec un véhicule aussi parfait que le VUS du constructeur japonais.

Le nouveau Mazda CX-9 présenté l'an dernier est le résultat de plusieurs années de travail. Il combine tout ce que de Mazda a de bon à offrir en matière de technologie et d'éléments mécaniques, le tout enveloppé dans l'une des plus jolies silhouettes de son segment et dans un habitacle aussi cossu que celui d'une berline de grand luxe. Bref, le Mazda CX-9 est un véhicule qui ne fait aucun compromis, mais le bémol dans tout ça, c'est que sa fourchette de prix n'est pas accessible à tout le monde.

Motorisations

Le Mazda CX-9 2018 propose une seule motorisation à savoir un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.5 litres. Ce dernier affiche une puissance de 227 chevaux et 310 livres-pied de couple. Il est couplé de série à une boîte automatique à 6 rapports et une traction avant. En revanche, un rouage intégral est disponible en option. La consommation moyenne du Mazda CX-9 2018 s'élève à 11.5L/100km en ville et 8.9L/100km sur autoroute.

À quoi dois-je faire attention?

Ça peut vous coûter très cher si vous vous laissez emporté dans les options!

Les points forts du modèle

Le VUS du constructeur japonais propose la meilleure moyenne de sa catégorie dans tous les aspects de sa construction qu'il soit question de design, de technologie ou même de plaisir de conduite.

Le mot de la fin

Le Mazda CX-9 2018 est le summum de ce que le constructeur japonais peut vous offrir et si vous êtes à la recherche de la meilleure expérience de conduite qui soit dans ce segment, c'est le véhicule idéal pour vous. Toutefois, sa garde au sol n'est pas très élevée et sa capacité de remorquage est limitée à 3 500lb, ce qui veut dire que c'est surtout un véhicule conçu pour la ville et si vous le prenez de cette manière vous aller l'adorer.

Compétition

Buick Enclave, Chevrolet Traverse, Ford Explorer, Honda Pilot, Hyundai Santa Fe, Jeep Grand Cherokee, Kia Sorento, Nissan Murano, Toyota Highlander, Volkswagen Atlas

  • Esthétique 8/10
  • Performances 8/10
  • Fiabilité 9.5/10
  • Sécurité 9/10
  • Espace/confort 9/10
  • Polyvalence 8/10
  • Valeur de revente 8/10
  • Coûts d'entretien 8/10
  • Consommation moyenne 8/10
  • Rapport qualité/prix 8.5/10
Contactez-nous

D’autres articles à lire

Mazda CX-5 2019

27 janvier 2019, Jean-Sébastien Poudrier

Mazda CX-5 2019

Chaque VUS a ses forces et ses faiblesses, mais dans le cas du Mazda CX-5, je vous dirais que le tout joue en sa défaveur, et ce, même si dans les faits, ce qui cloche ne pose pas véritablement problème. Voyez-vous, le CX-5 n'offre pas vraiment de version sportive, son système de divertissement n'est pas des plus plaisants et c'est un véhicule qui manque de dynamisme sur le plan esthétique. En... Lire la suite
Mazda MX-5 RF 2019

27 janvier 2019, Jean-Sébastien Poudrier

Mazda MX-5 RF 2019

De toutes les voitures sportives disponibles sur le marché, celle qui vous en offre le plus pour votre argent, c'est la Mazda MX-5 RF 2019 et sachez que je pèse bien mes mots. Comme vous le savez probablement déjà, à 39 900$, elle est loin d'être abordable et elle n'est pas aussi performances que la majorité des voitures de plaisance qu'on retrouve dans cette fourchette de prix. Néanmoins, la... Lire la suite